Sorour Kasmaï, bio – biblio

Née à Téhéran dans une famille francophile, Sorour Kasmaï fait ses études primaires et secondaires au Lycée franco-iranien Razi. En 1979, sa participation à la révolution iranienne l’oblige à quitter clandestinement son pays. Arrivée à Paris en 1983, elle étudie la langue et la littérature russes. Passionnée de théâtre, elle en fera quelques années plus tard sa spécialité et son travail. Parallèlement, elle commence à écrire des romans et des nouvelles. Son premier roman, Le cimetière de verre, sera publié en 2002 chez Actes Sud. Depuis, elle a publié La vallée des Aigles, l’autobiographie d’une fuite (prix Adelf) et traduit plusieurs livres de ses compatriotes. Elle est également directrice de la collection Horizons persans, dédiée aux littératures afghanes et iraniennes.

Site de Sorour Kasmaï

Bibliographie :
Iranian psycho – dans « La Paix en toutes lettres », collectif d’auteurs – Actes-Sud, à ciel ouvert.
Le cimetière de verre – roman, 2002 – Actes Sud.
La vallée des Aigles, autobiographie d’une fuite, 2006 – Actes Sud.
Traductions :
2000 – Toutes mes condoléances, nouvelle d’Asghar Abdollahi, traduit du persan (Iran), dans « Les jardins de solitude », Ed. Mille et Une Nuits.
2002- « Festin royal », nouvelle d’Assef Soltanzadeh, traduit du persan (Afghanistan), dans « Perdus dans la fuite », collectif de traducteurs, Ed. Actes-Sud
2007 – Partir, rester, revenir de Shahrokh Meskoob, traduction du persan par Sorour Kasmaï en collaboration avec M. Parfenov et Amir Moghani.
2011- Mon oncle Napoléon d’Iradj Pezechkzad, traduction du persan par Sorour Kasmaï.

< retour aux articles