Sorour Kasmaï, Michel Volkovitch, Philippe Morier-Genoud, Nikos Yalélis… le 6 oct 2012 au Lutetia

Les auteurs

Sorour Kasmaï

Michel Volkovitch
« Bienvenue. Je m’appelle Michel Volkovitch, né en 1947, habitant à Chèvres près de Paris, professeur d’anglais à la retraite et traducteur de grec en activité. Je suis également retraité de l’édition. Pour diffuser mes traductions poétiques, dont aucun éditeur ne voulait, j’ai fondé mes propres Cahiers grecs, ultra-confidentiels, parus entre 1995 et 2003.
Je collabore à la revue TransLittérature (la traduction vue par ceux qui la font), publiée par l’ATLF (Association des Traducteurs Littéraires de France) et ATLAS, organisateur des Assises de la traduction en Arles.
J’ai publié huit livres personnels : quatre chez Maurice Nadeau, deux aux éditions des Vanneaux, deux aux éditions en ligne publie.net de François Bon. Aux mêmes éditions, j’anime une Collection grecque riche d’une douzaine de volumes. » (présentation sur le site de Michel Volkovitch : http://www.volkovitch.com/).

Il est le traducteur du texte de Petros Markaris Liquidations à la grecque qui sortira le 18 octobre au Seuil.

Les comédiens

Philippe Morier-Genoud

Il travaille successivement à Grenoble (CDNA), à Lyon au côté de Roger Planchon (TNP), puis à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, où il fut acteur permanent de la troupe de Georges Lavaudant de 1995 à 2005. Il joue notamment sous la direction de Georges Lavaudant dans Lorenzaccio, Le Roi Lear, Maître Puntila et son valet Matti, Les Céphéides, Richard III, Baal, Dans la jungle des villes, Pandora, Pawana, Un chapeau de paille d’Italie, Le Roi Lear, La Cour des comédiens, Bienvenue & Cabaret, Ajax-Philoctète, Tambours dans la nuit et La Noce chez les petits bourgeois, L’Orestie, Fanfares, Un fil à la patte, La Mort de Danton, El Pelele et Hamlet ; Gabriel Monnet dans Œdipe roi et La Cerisaie ; Luc Bondy dans Terre étrangère et Le Conte d’hiver ; Patrick Pineau dans Les Barbares ; Christian Schiaretti dans Par dessus bord ; Bruno Boëglin dans Six personnages en quête d’auteur et Le Prix Martin ; Catherine Marnas dans Vania et Le Comte Öderland ; Ariel Garcia-Valdès dans Les Trois Sœurs.
Philippe Morier-Genoud a mis en scène Claire de René Char et George, l’homme en robe. Il poursuit également une carrière au cinéma qu’il a débutée avec François Truffaut en 1981 et joue dans les films de Louis Malle Au revoir les enfants ; Jacques Rivette Hurlevent, Jeanne la Pucelle ; Raoul Ruiz Richard III, Régime sans pain ; Bertrand Tavernier Laissez passer ; et encore Guillaume Nicloux Une affaire privée.
Il jouera dans La Vie est un rêve de Pedro Calderón de la Barca, mise en scène de Jacques Vincey, du 15 novembre au 1er décembre 2012 à Lille.

Nikos Yalelis

Né à Thessalonique en Grèce, formé au Collège gréco-francais puis à l’Université Nationale d’Athènes et à l’École Supérieure du Théâtre Veaki d’Athènes. Nicolas Yalelis suit des cours avec Stathis Livathinos, Slobodan Unkovski, Irina Promptova, Andrei Shoukinau, laboratoire d’acteurs et metteurs en scène du Théâtre National de Grèce. Il a travaillé au Théâtre National de Grèce à Athènes et a joué dans L’Odyssée d’Homère, L’Impromptu de Versailles de Molière, Les Acteurs de bonne foi de Marivaux, Terres de sang de Dido Sotiriou, Molière de Mikhaïl Boulgakov, Les Carnets du sous-sol de Dostoïevski, Don Quichotte de Cervantes, Les Joueurs de Gogol. Au Théâtre public Régional de Larissa, il a joué dans Les Perses d’Eschyle. Au Théâtre privé Apo Mechanes dans The Walworth farce d’Enda Walsh et La Poudre aux yeux d’Eugène Labiche et Edouard Martin. Il a collaboré avec le groupe du Théâtre Opéra dans Jeff Koons de Rainald Goetz et Le Misanthrope de Molière. En France, il a collaboré avec Jean-Louis Martinelli dans le spectacle Ithaque de Botho Strauss, au Théâtre des Amandiers, à Nanterre. Il a aussi tourné pour la télévision grecque.
Il jouera à Nanterre-Amandiers du 19 janvier au 9 février 2013, Pays natal création librement inspirée des œuvres de Dimitri Dimitriadis, mise en scène de Dimitris Daskas et Pierre-Marie Poirier.